Entretien entre Alain Recoing et Robert Abirached

« Très impliqué dans les actions militantes de la profession, j’ai crains de m’être laissé entraîner à une vue trop subjective des événements. J’ai donc souhaité le point de vue d’un oeil extérieur. J’ai sollicité le point de vue de Robert ABIRACHED, qui a été notre principal interlocuteur de 1981 à 1988, comme directeur du théâtre et des spectacles. Il a soutenu le Centre national de la marionnette, la reconnaissance de nos compagnies professionnelles à travers les subventions, dont 12 hors commission et 22 en commission, nous mettant au même niveau que les compagnies du théâtre d’acteurs; la création de l’Institut international de la marionnette et la création de l’Ecole supérieure nationale de la marionnette ( ESNAM) »

Alain Recoing

Télécharger l’entretien:

Entretien A. Recoing – R. Abirached

Rendez-vous avec un artiste

Trois fois dans l’année, nous vous donnons Rendez-vous avec un artiste le temps d’un week-end. C’est le moment d’une rencontre avec un praticien de la marionnette.

Pour le théâtre aux mains nues, ces Rendez-vous sont l’occasion de faire un focus sur un artiste, une compagnie qui invitent des stagiaires à découvrir en pratique leur point de vue original sur une technique ou une problématique de la marionnette.

Il s’agit d’une rencontre au sens fort du terme, l’artiste y élabore le programme de son choix et l’originalité de ce Rendez-vous tient à sa personnalité, à son savoir-faire et ses préoccupations.

Ces Rendez-vous s’adressent à tous, amateurs et professionnels désireux de rencontrer un processus de création singulier.

Du 25 au 27 février 2011
Rendez-vous avec Johanny Bert

Après une formation de comédien aux ateliers de la Comédie de Saint-Étienne et de marionnettiste auprès d’Alain Recoing du Théâtre aux Mains Nues, Johanny Bert a travaillé avec différentes compagnies notamment le Théâtre Archimage /Guy Jutard.
Il fonde en 2000 la compagnie le Théâtre de Romette pour développer des projets personnels. Le premier spectacle sera un solo avec de la pâte à modeler. Il s’entoure pour chaque création d’une équipe constituée d’acteurs, de plasticiens, d’auteurs, techniciens etc et, régulièrement, d’artistes invités : Philipe Delaigue pour l’Opéra de Quat’sous de B. Brecht/K. Weill, Yan Raballand chorégraphe, invité pour la création de Krafff.
Entre les créations, il travaille sous forme de laboratoires de recherches artistiques au cours desquels il invite des créateurs :Richard Brunnel, metteur en scène, Emmanuel Darley, auteur, Jean-Michel Coulon, metteur en scène, Raphaël Fernandez , comédien Judith Dubois et René Delcourt, plasticiens…
Il ponctue son travail personnel de particpation aux projets d’autres équipes artistiques en tantqu’interprète ou en tant que metteur en scène (Peau d’âne / Cie Nosferatu, Le cirque Bang Bang, une nuit sur terre / Cie Le pied sur le Tête). Il répond à des spectacles /commandes (Ville de Riom :Ceux d’en face , Comédie de Clermont Ferrand :Ceux qui sont perdupaumés , CDN de Montluçon : Mélodrame Alphonsine). Pour la saison 2009/10, Il intègre le collectif artistique du Centre Dramatique de Vire, où Pauline Sales et Vincent Garanger lui ont proposé de participer à l’enquête artistique « Une femme est-elle un homme comme les autres ? » et de mettre en scène les Orphelines, un texte de Marion Aubert.

Le théâtre de Romette

Image d’épinal 1 :
Mon envie de théâtre s’est concrétisé, un jour, à l’âge de 8 ans, lorsque je demande à mes parents ( qui ouvrent de grands yeux) de me fabriquer un castelet.
Enfant, c’est devenu mon espace de jeu et d’expression.

Image d’épinal 2 :
Nous avons cherché un nom à peindre sur le fronton du castelet. A ce moment-là, mère-grand propose « Théâtre de Romette » comme un petit hommage à une figure locale du siècle dernier.*

Aujourd’hui…
Depuis 2000 (création de la Cie) le castelet s’est métamorphosé en un espace de recherche théâtrale pour acteurs et formes marionnettiques. Le castelet est alors symbolique. C’est une fenêtre qui dessine un espace de jeu et une bouche qui donne à entendre un langage singulier.
Il est le point de départ d’une expression et se transforme, disparait selon les créations, pour accueillir une équipe d’acteurs, de plasticiens, d’auteurs etc… Cette équipe travaille avec des outils chaque fois différents : pinceaux pour dessiner un langage, stylo pour en écrire un. La question du langage et de l’écriture resurgit à chaque création sous une forme différente : commandes d’écriture, recherches avec des plasticiens, écriture d’un langage visuel, chorégraphique…
A chaque projet, de nouveaux collaborateurs et des artistes invités s’ajoutent à ceux présents depuis plusieurs créations.

Johanny Bert

Le répertoire
2001
Le Petit Bonhomme à modeller

2004
Les Pieds dans les nuages

2005 puis 2008
Histoires post-it
On est bien peu de chose quand même!!

2006
Parle-moi d’amour

Janvier 2007
Ceux d’ailleurs

Avril 2007
Kraf f f

2008
L’Opéra de Quat’sous B.Brecht / K.Weill

Le calendrier de diffusion des créations est disponible sur le site:
http://theatrederomette.com