Décembre 2017
L M M J V S D
        1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Crédits

CRÉATIONS

compagnie TMN

Création Théâtre aux Mains Nues

Concerto pour marionnettes à la mémoire d'un ange

Marionnette Bunraku tout public dès 12 ans

1h15


Mise en scène : Eloi Recoing. Scénographie : Sophie Morin. Lumière : Philippe Lacombe. Musique : David Recoing. Image : John McllDuff. Marionnette : Maryse Le Bris. Maquillage : Magalie Ohlmann. Interprétation : Eunice Ferreira et David Recoing. Remerciements : un point trois.

Clara, jeune adolescente, s’est donnée la mort. L’Arpenteur interroge les vivants, veut comprendre le geste. Les récits contradictoires de la mort de Clara esquissent en creux une image du bonheur. Et Clara lentement se révèle à l’instant suicidaire. Le Passeur indique aux vivants le lieu d’une résurrection possible. Ce lieu-dit a pour nom Théâtre. Chacun demeure inconsolable.



«Concerto pour marionnettes à la mémoire d’un ange dit

le sous-titre du livret. Il faut le croire, en souvenir d’une jeune fille naguère beaucoup aimée, en souvenir d’Alban Berg aussi qui connut pareille douleur, enfin en souvenir de mon enfance que la marionnette régenta. Qui mieux qu’elle pourrait être ce mime funèbre dont rêvait Jean Genet : être la bouche de la morte et la faire parler. La représenter et la rendre méconnaissable. J’ai voulu magnifier un être de ténèbres enveloppé de nuit et pourtant lumineux dans mon souvenir.»

Eloi Recoing


test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test test test testtest test test test test test

Ident :